01 Chargé(e) du suivi, de l’évaluation et de l’apprentissage pour le programme du    Burkina Faso 

Titre : Chargé(e) du suivi, de l’évaluation et de l’apprentissage pour le programme du    Burkina Faso

Rend compte au :   Chargé de programme

Unité :  Unité de gestion du programme

Lieu d’affectation :        Ouagadougou

Présentation d’Interpeace

Interpeace est une organisation internationale pour la consolidation de la paix qui soutient les initiatives locales de consolidation de la paix dans le monde entier. Interpeace adapte son approche à chaque société et veille à ce que le travail soit mené localement. Avec des partenaires locaux et des équipes locales, Interpeace développe conjointement des programmes de consolidation de la paix et aide à établir des processus de changement qui relient les communautés locales, la société civile, le gouvernement et la communauté internationale. En tant que partenaire stratégique des Nations Unies, Interpeace a son siège à Genève, en Suisse, et possède des bureaux dans le monde entier.

Pour plus d’informations sur Interpeace, veuillez consulter le site http://www.interpeace.org

Contexte

Longtemps cité comme un modèle de stabilité et de cohésion sociale dans une région confrontée à de multiples crises et violences, le Burkina Faso fait aujourd’hui face à des attentats terroristes de plus en plus fréquents, violents et meurtriers, et à une recrudescence du nombre de conflits intra et intercommunautaires violents. En réponse à cette crise, le gouvernement burkinabé et la communauté internationale ont investi massivement dans une réponse sécuritaire traditionnelle et dans la lutte contre le terrorisme. Si l’attention accordée à la sécurité est à la fois justifiée et urgente, la compréhension des facteurs qui ont causé et/ou permis cette flambée de la violence, des besoins et des attentes des populations (y compris ceux des femmes et des jeunes) en matière de sécurité dans le contexte de la crise sanitaire COVID-19 qui a exacerbé les dynamiques existantes de manière complexe et multidimensionnelle ; ainsi que l’adaptation en conséquence des efforts des acteurs locaux, nationaux et internationaux, sont tout aussi essentiels pour rétablir une paix durable.

Le projet « Entre tradition et modernité – améliorer la gouvernance sécuritaire locale dans les régions du Sahel, Est, Centre Nord et Boucle de Mouhoun au Burkina Faso » est soutenu par le Canada à travers le Programme pour la stabilisation et les opérations de paix. Ce projet vise à « améliorer le niveau de sécurité dans les régions cibles du Sahel, Est, Centre Nord et Boucle de Mouhoun au Burkina Faso, d’une manière qui intègre la dimension genre et les approches favorisant la paix, dans le contexte de la crise multidimensionnelle COVID-19 ». A travers une approche intégrée qui combine à la fois : a) l’amélioration des connaissances sur les dynamiques sécuritaires dans les régions cibles, b) ainsi que l’amélioration des capacités de gestion inclusive de la sécurité par les acteurs locaux, nationaux et internationaux, c) le portage politique des bénéfices et résultats découlant de l’adoption d’approches inclusives et favorisant la paix, et d) le renforcement de la collaboration entre acteurs sécuritaires au niveau local, national et international, ce projet de 24 mois vise à améliorer le niveau de sécurité dans les régions cibles du Sahel, Est, Centre Nord et Boucle de Mouhoun au Burkina Faso, d’une manière qui intègre la dimension genre et les approches favorisant la paix, dans le contexte de la crise multidimensionnelle COVID-19.

Position au sein de l’Organisation

Le(la) Chargé(e) de suivi, de l’évaluation et de l’apprentissage (SEA) pour le programme du Burkina Faso est membre de l’Unité de gestion des programmes qui gère et met en œuvre les programmes actifs et en cours d’Interpeace dans le monde entier. L’unité de gestion du programme est dirigée depuis le bureau du siège à Genève, bien que les membres de l’équipe soient basés dans différents endroits, notamment en Afrique de l’Est et du centre, en Afrique de l’Ouest, en Europe et dans la région MENA. Le(la) Chargé(e) du suivi, évaluation et apprentissage rend compte au responsable du programme du Burkina Faso.

Objectif et aperçu général

Le(la) Chargé(e) SEA aura la responsabilité de conduire les processus de conception, de suivi et d’évaluation ainsi que d’apprentissage pour le programme national du Burkina Faso en général et plus particulièrement pour ce projet. Il/Elle sera la personne ressource de l’équipe du programme du Burkina Faso en termes de conception d’outils de suivi et d’évaluation ainsi que d’apprentissage.

Tâches et responsabilités

Conception, suivi et évaluation

Conduire et gérer les processus de conception, de suivi et d’évaluation pour s’assurer que le Programme du Burkina Faso est conforme aux normes de S&E tout en les adaptant aux capacités et aux réalités de l’équipe du programme ainsi qu’à la réflexion stratégique au sein d’Interpeace. Le but étant de faciliter la mesure de l’efficacité de la mise en œuvre du programme et adapter la gestion du programme sur la base des évidences :

  • Conduire la réflexion et innover sur les systèmes et les outils de suivi et d’évaluation
  • Conduire le développement et le déploiement des systèmes et outils de suivi et évaluation au niveau du pays ou du projet, ce qui inclut la conception et l’animation d’ateliers pour le développement de systèmes et d’outils de suivi et d’évaluation pour des projets spécifiques
  • Fournir un soutien et un encadrement au personnel et aux partenaires d’Interpeace pour les questions liées au suivi et à l’évaluation
  • Identifier et combler les gaps en matière de suivi, d’évaluation et de gestion de l’information qui affectent la mise en œuvre du programme
  • Contribuer aux rapports sur les programmes destinés aux donateurs et les examiner afin de garantir la cohérence avec les normes de suivi et d’évaluation
  • Servir de point focal principal pour les évaluations internes et externes des programmes
  • Superviser l’exécution des évaluations externes, y compris la gestion du budget, le recrutement et la gestion des consultants, la conception du processus de collecte de données et l’examen des rapports finaux
  • Veiller à la prise en compte des recommandations des évaluations externes et internes dans le travail en cours d’exécution
  • Veiller à ce que le travail programmatique de Interpeace soit aligné et nourrisse le cadre de mesure du changement de Interpeace au niveau global
  • Contribuer à la rédaction des propositions de programme et des notes conceptuelles afin de s’assurer que les questions relatives au suivi et à l’évaluation sont prises en compte, clairement énoncées et conformes aux capacités des équipes et aux outils existants (par exemple, cadre logique et indicateurs, plan de suivi et d’évaluation, théorie du changement)
  • Travailler en étroite collaboration avec les autres collègues de l’organisation en soutenant la conception de leurs programmes grâce à l’expérience acquise en Afrique de l’Ouest.

Apprentissage

Conduire des processus de renforcement de capacités pour améliorer l’apprentissage au sein du personnel afin d’assurer l’application des meilleures pratiques actuelles, de faciliter la connexion avec d’autres collègues de la consolidation de la paix au sein et au-delà d’Interpeace, et de promouvoir l’innovation dans les processus et les outils du programme. Les tâches comprennent :

  • Documenter et diffuser les leçons apprises, les réussites et les innovations méthodologiques au sein d’Interpeace
  • Développer et mettre à jour les outils internes permettant de recueillir les leçons apprises et d’assurer le transfert de savoir-faire entre collègues et entre programmes
  • Organiser et faciliter des ateliers de réflexion et des exercices réguliers au sein de l’équipe du Burkina Faso sur les pratiques de consolidation de la paix
  • Contribuer à faire progresser l’approche d’Interpeace en partageant les leçons apprises, les meilleures pratiques et les innovations avec les collègues d’Interpeace au-delà du programme
  • Soutenir la révision des produits écrits, y compris les publications et les rapports des donateurs, afin d’assurer le contrôle de la qualité de la communication sur les impacts et les changements
  • Promouvoir l’apprentissage au sein de l’équipe du programme : cela inclut l’accompagnement de l’équipe du programme dans le développement de plans de travail pour l’apprentissage ainsi que des réunions avec d’autres pays et régions
  • Assurer une gestion efficace des connaissances au sein de l’équipe du Burkina, y compris l’utilisation de Sharepoint, des listes de diffusion et des processus de communication interne.

Formation et renforcement des capacités

  • Coordonner les efforts internes de développement personnel, en veillant à ce que les besoins et les capacités existantes soient régulièrement évalués dans le but de favoriser une culture d’encadrement et de mentorat mutuels
  • Identifier les opportunités de formation et d’apprentissage et s’engager dans la mise en réseau au niveau régional et national afin de trouver des opportunités potentielles de formation et d’apprentissage pour le personnel/les équipes
  • Concevoir et contribuer à la mise en œuvre des formations organisées par Interpeace pour les partenaires et les donateurs.

En plus des tâches décrites ci-dessus et en lien avec le projet spécifique visant l’amélioration du niveau de sécurité dans les zones cibles, il est attendu que :

  • Assurer l ’intégration des processus et mécanismes d’apprentissage tout au long de la mise en œuvre en développant et pilotant des approches et méthodologies innovantes avec l’objectif de documenter les leçons apprises et les bonnes pratiques ;
  • Documenter le processus, l’utilisation de ses outils et les résultats attendus et pas attendus ;
  • Développer une série d’indicateurs de mesure de changement spécifiques au contexte qui peuvent mesurer de manière efficace le changement recherché
  • Préparer les TdRs pour mener une enquête quantitative de satisfaction sur les services de sécurité
  • Assurer le suivi de l’ensemble du processus de l’enquête quantitative de satisfaction sur les services de sécurité avec les acteurs concernés, ainsi que son intégration dans l’ensemble des résultats du projet.

Qualifications

Formation

Master en relations internationales, paix et gestion/prévention de conflits, sécurité, droits de l’homme, diplomatie, coopération internationale, aide humanitaire, gestion, suivi-évaluation ou domaines connexes.

Expérience

  • Minimum 5 ans d’expérience de suivi, évaluation et d’apprentissage, de préférence dans des organisations de consolidation de la paix ou de développement, avec un accent particulier sur le développement de systèmes et de processus propres aux équipes de projet et permettant de générer et d’analyser des informations sur les résultats au niveau du terrain, des programmes et des organisations.
  • Minimum 5 ans d’expérience professionnelle dans la rédaction de rapports pour les donateurs et dans l’élaboration de propositions de projets et de notes conceptuelles.

Compétences

  • Connaissance avérée de l’usage de diverses approches de Suivi & d’Evaluation quantitative et qualitative, en particulier la théorie du changement, la matrice de changement, le cadre de résultats, la cartographie des résultats et/ou le cadre logique.
  • Connaissance avérée de l’outil de collecte KOBO
  • Connaissance avérée des logiciels d’analyse quantitatif (SPSS, STATA, R, etc.)
  • Une expérience professionnelle pertinente au Burkina Faso, une connaissance et une expérience avérée en matière de développement institutionnel est considérées comme des atouts majeurs
  • Une expérience ou des connaissances dans la recherche et le plaidoyer serait aussi un atout ;
  • Une bonne connaissance de quelques langues nationales serait un atout ;
  • Une bonne maitrise du français (CECR : C2) et une connaissance de l’anglais professionnel (CECR : C1).

Autres qualités

  • Intérêt et expérience démontrés (par exemple dossier politique, publication analytique, thèse universitaire, expérience professionnelle, engagement bénévole) dans les dynamiques de consolidation de la paix en Afrique de l’Ouest (cohésion sociale, réconciliation, renforcement de la confiance, dialogue, radicalisation, extrémisme violent, dynamique de la violence, etc.).

Valeurs d’Interpeace

  • Collaboration et brassage
  • Communication
  • Rechercher des résultats
  • Adaptabilité et apprentissage continu
  • Respect de la diversité.

Facteurs de succès

  • S’identifier aux objectifs fondamentaux d’Interpeace
  • Apprécier de rejoindre une équipe dévouée, dynamique et internationale
  • Être désireux d’apprendre davantage sur la consolidation de la paix et la prévention des conflits
  • Être créatif et avoir un esprit critique
  • Être flexible, notamment en ce qui concerne les horaires de travail et la disponibilité à court terme.

Interpeace valorise la diversité de son personnel et vise à atteindre une plus grande parité entre les sexes à tous les niveaux de son travail. Nous acceptons les candidatures des femmes et des hommes, y compris celles des personnes handicapées.

Comment postuler

Les candidats intéressés et qui remplissent les conditions sont invités à soumettre leurs dossiers par courrier électronique à l’adresse suivante :  [email protected]   au plus tard le 15 Janvier 2021 . Pour que votre candidature soit prise en considération, la mention ” Chargé de Suivi, évaluation et Apprentissage Burkina Faso ” doit figurer dans l’objet du courriel de candidature et le dossier de candidature devra comprendre obligatoirement :

  • Un curriculum vitae complet
  • Une lettre de motivation
  • Un document retraçant les réponses aux questions suivantes :
  1. Avez-vous déjà fait l’objet d’une condamnation pénale ou d’une sanction pénale ou administrative par une autorité compétente ? Dans l’affirmative, veuillez préciser :
  2. Avez-vous déjà été licencié ou séparé (par exemple, résiliation de contrat, licenciement, non-renouvellement) ou soumis à une mesure ou une sanction disciplinaire par votre employeur pour fraude, harcèlement, harcèlement sexuel, exploitation ou abus sexuel ?

III.          Avez-vous déjà démissionné alors que vous faisiez l’objet d’une enquête ou d’une procédure disciplinaire ?

La lettre d’accusé de réception doit comporter à la fin la déclaration d’accord suivante :

  • Je confirme l’exactitude des informations fournies, étant entendu qu’Interpeace procédera à une vérification des références pour contrôler les informations pertinentes.
  • Je comprends que si des informations fausses ou trompeuses sont fournies dans ma candidature, ou si des faits matériels sont supprimés, je ne peux pas être employé, ou si je suis employé, je peux être licencié.

Veuillez noter qu’en raison du nombre élevé de candidatures, SEULS les candidats présélectionnés seront contactés.

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
POSTE : 01 – SUPERVISEUR MINE (H/F) RECRUTEUR  : WAHGNION GOLD OPERATION Poste à pourvoir :               Immédiatement Localisation :                        Mine de Wahgnion Durée du contrat :               CDD 1 an Date limite : 17 /01…