Un(e) Coordinateur(trice) adjoint(e) de Paix & Cohésion sociale

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !

Contexte

L’Aide de l’Eglise Norvégienne (AEN) est une organisation non-gouvernementale Norvégienne présente au Mali depuis 1984 et au Burkina Faso depuis 2020. Nous travaillons pour et avec les populations pauvres et marginalisées à travers des programmes de développement, l’assistance humanitaire et le plaidoyer.

L’AEN est membre d’ACT Alliance qui est la plus grande coalition d’églises protestantes et orthodoxes et d’organisations liées aux églises engagées dans l’humanitaire, le développement et le plaidoyer dans le monde.

Dans notre travail nous utilisons les approches basées sur les droits, l’équité genre et < >. Nous intervenons selon les principes de la redevabilité, la transparence et la participation. Pour la période de 2020 à 2024, L’AEN concentre ses efforts sur les domaines suivants :

Eau, hygiène et assainissement – Violences basées sur le genre et santé de la reproduction ; Construction de la paix et cohésion sociale.

L’AEN travail dans les régions de Tombouctou, Kidal, Gao, Ménaka et Mopti au Mali et Dédougou, Boromo, Pourra au Burkina Faso. Notre travail est basé sur le partenariat avec des ONG nationales établies et sur une collaboration directe avec les acteurs émergents de la société civile.

Par cet avis de recrutement, nous cherchons Un(e) Coordinateur(trice) adjoint(e) de Paix & Cohésion sociale : pour notre bureau à Ouagadougou.

Durée contrat initial : 20 mois précédé d’une période d’essai

Principales responsabilités
• Assurer la mise en œuvre et la livraison des résultats de la composante « Paix et Cohésion sociale) du projet TAAEHRRA
• Apporter un appui technique de qualité sur les autres projets de Paix et cohésion sociale de l’AEN.

Principales taches

• Coordonner et suivre le travail des partenaires de mise en œuvre dans les zones d’intervention
• Assurer la gestion du projet selon les délais et livrables exigés par le bailleur.
• Assurer un suivi étroit du budget de la composante Paix

• Maintient le lien avec le/la Coordinateur(trice) Paix & Cohésion sociale basé(e)à Bamako pour la conformité des actions de la thématique
• Représente l’AEN dans le cadre des rencontres en lien avec la thématique Paix & Cohésion sociale
• Assure la liaison avec les partenaires de mise en œuvre des projets de Paix & Cohésion sociale et le suivi des activités

• Participe au travail de rédaction (rapports, concept notes) des projets Paix & Cohésion sociale
• Renforcer les structures locales de paix dans la prévention et la transformation des conflits liés aux violences basées sur le genre et à l’accès aux services de base (eau, hygiène et assainissement)

Formation/ expériences
• Avoir occupé une fonction semblable au sein d’une ONG Internationale
• Diplôme de maîtrise en Sciences Sociales ou d’autres domaines complémentaires
• Avoir au moins 2 ans d’expérience progressive dans la gestion des projets en matière de consolidation de la paix / cohésion sociale, ou de lutte contre l’extrémisme violent
• Avoir une expérience de travail dans un consortium d’ONGs
• Avoir une bonne expérience de travail dans un groupe pluridisciplinaire

Qualifications personnelles

Sens de la responsabilité et orienté vers l’atteinte des résultats
Esprit d’équipe et analytique
Sens de coopération et de relations interpersonnelles
Respect des délais
Proactif

Sens de coopération et de relations interpersonnelles
Orienté vers les résultats
Esprit d’équipe
Respect des délais
Sensible aux droits humains
Ouvert aux échanges avec les autres
Sait susciter la participation des autres

Qualifications professionnelles
Bonne connaissance de la résolution 1325, et autres instruments de paix aux niveaux national et international
Connaissance des méthodes de sensibilisation / changement de comportements
Connaissance des approches de la communication non-violente et la médiation
Connaissances / compétences en plaidoyer : formulation des stratégies de plaidoyer, lobby, campagnes media

Compétence d’analyse de conflits et sensibilité aux conflits
Compétence dans des techniques de participation citoyenne, gouvernance inclusive
Déplacements fréquents sur le terrain, souvent dans les zones difficiles
Capacité de collaboration dans un groupe pluridisciplinaire

Capacité de synthèse des rapports de divers partenaires
Déplacements fréquents sur le terrain, souvent dans les zones difficiles
Bonne capacité rédactionnelle
Capacité de travailler en équipe

Aptitudes/Compétences

• Bonne connaissance de la résolution 1325, et autres instruments de paix aux niveaux national et international
• Connaissance des méthodes de sensibilisation / changement de comportements
• Connaissance des approches de la communication non-violente et la médiation
• Connaissances / compétences en plaidoyer : formulation des stratégies de plaidoyer, lobby, campagnes media

• Compétence d’analyse de conflits et sensibilité aux conflits
• Compétence dans des techniques de participation citoyenne, gouvernance inclusive

• Déplacements fréquents sur le terrain, souvent dans les zones difficiles
• Capacité de collaboration dans un groupe pluridisciplinaire
• Capacité de synthèse des rapports de divers partenaires
• Déplacements fréquents sur le terrain, souvent dans les zones difficiles
• Bonne capacité rédactionnelle
• Capacité de travailler en équipe

Dossier de candidature

Le dossier de candidature doit inclure une lettre de motivation, une copie du CV (2 pages maximum) et trois personnes de référence.

Les candidats qui remplissent les critères et les conditions décrites ci-dessus doivent envoyer leur dossier par mail à : [email protected] ou directement en ligne suivant ce lien : https://ncaco.recman.no/index.php?query=&department%5B3554%5D=3554
Au Plus tard le 25 avril 2022 à 23h59 mn. Porter en objet du courriel

«  Candidature pour le poste d’Un(e) Coordinateur(trice) adjoint(e) de Paix & Cohésion sociale à Ouagadougou ».

Toute candidature qui n’aura pas respecté les consignes ne sera pas acceptée.
Seuls les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s pour un test écrit. Les candidats qui réussissent le test seront contactés et invités pour une entrevue.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.