UN (01) CHARGE(E) DE VOLET GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHES ET GOUVERNANCE

RECRUTEUR : La Fédération Handicap International

TITRE : UN (01) CHARGE(E) DE VOLET GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHES ET GOUVERNANCE

CONTRAT : CDD

Pays : Burkina Faso

LOCALISATION : Dori

Date limite :25/11/2020

Contexte.

La Fédération Handicap International, organisation de solidarité internationale à but non lucratif, met en œuvre des programmes sous le nom d’usage Humanité & Inclusion et intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Présente au Burkina Faso depuis 1991, Humanité & Inclusion intervient dans plusieurs domaines dont la santé, et réadaptation, l’éducation inclusive, la promotion des droits des personnes handicapées, la prévention des violences.

Depuis 2018, Humanité & Inclusion a étendu ses interventions pour répondre aux besoins des personnes vulnérables dans plusieurs domaines dont la santé, la réadaptation, l’éducation inclusive, la promotion des droits des personnes handicapées, la prévention des violences.

Dans le cadre du renforcement de ses équipes. Humanité et Inclusion recrute : Un (01) Chargé(e) de volet Gestion des risques de catastrophes et gouvernance basé à Dort. Vous êtes expérimenté(e) ? Vous aimez créer des liens et entrainer vos équipes vers un objectif commun ‘7 Postulez pour rejoindre les équipes d’Humanité & Inclusion

Type de contrat : CDD

Durée du contrat : 1 an avec possibilité de renouvellement

Localisation : Dori avec des déplacements fréquents dans les communes de Bani. Gorge «, Sampelga.

Soihan. Mansila, Sena, Tankougounadlé, Solhan, T’Isba

Rattachement hiérarchique : Chef de projet RECOSA Mission :

Assurer une expertise afin d’anticiper, de prévenir et de lutter contre les menaces et les risques de catastrophes majeurs et d’assister les leaders communautaires et les autorités dans la définition des moyens de secours ou de prévention à mettre en place pour protéger les populations vulnérables et restaurer les capacités opérationnelles de l’Etat.

Responsabilité 1 : Analyser les menaces et les risques dans les communes interventions du projet RECOSA afin de proposer des actions pour réduire les risques et construire des protocoles d’intervention en tenant compte des dimensions juridique ou judiciaire.

Activités :

Planification, et suivi des activités relatives à la conduite des Évaluations Participatives des Vulnérabilités et des Capacités des communautés (EPVC) conformément aux documents de projet (narratif, budget, guides méthodologiques…) et aux procédures de Humanité & inclusion (termes de référence, budget, rapport par activité, rapport mensuel, …);

Assurer la formation des membres de l’équipe du projet pour leur participation efficace dans les EPVC

Appuyer les communes bénéficiaires à la mise en œuvre des plans d’action communautaires identifiés à I’EPVC en lien avec la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la cohésion de la paix

Effectuer un planning et un suivi des activités d’analyses des dynamiques communautaires dans les zones de couverture du projet

Participer aux différentes activités d’informations, de présentations ou de partage d’expériences en lien avec la gestion des risques de catastrophe, la gouvernante et la cohésion sociale ;

Capitaliser les différentes activités en rapport avec la gestion des risques de catastrophe à travers l’élaboration d’une feuille de route

Contribuer à l’élaboration et à la conception de documentations des activités à succès dans le but d’une bonne capitalisation ;

Informer les autorités et communautés locales sur tes modalités de prévention des risques et former à réagir en cas de crise

Assurer une veille humanitaire de la zone et proposer des stratégies de réponses adaptées, notamment en réaliser la cartographie des intervenants de la zone et évaluer les gaps à couvrir ;

Contribuer à l’élaboration de nouvelles stratégies d’interventions sur la base des besoins identifiés et des leçons apprises ;

Appuyer les communautés à préparer et mettre en oeuvre des microprojets de réduction des principaux risques identifiés.

Responsabilité 2  : identifier et analyser les mécanismes de gouvernante existants dans la zone du projet, et améliorer les relations entre les populations des communautés d’intervention et entre ces dernières et leurs représentants (autorités étatiques)

Activités :

Organiser et planifier l’analyse des capacités des communes d’intervention ;

Analyser les mécanismes locaux de redevabilité et de concertation et renforcer les espaces locaux de concertation entre les populations et leurs élus ;

Appuyer les personnes bénéficiaires du projet à l’établissement de documents d’état civil (acte de naissance, CNIB/CNI) ;

Dynamiser et/créer des cadres d’échange entre les autorités et la société civile

Contribuer à la capitalisation des savoir-faire du projet et à la diffusion des bonnes pratiques du projet au sein des cadres de concertation existants

Participer à la stratégie de plaidoyer et la rendre opérationnelle en la nourrissant de témoignages des communautés bénéficiaires ;

Appuyer les communes à analyser les différents acteurs présents et à disposer d’un répertoire unique facilitant la coordination des actions

Participer aux réunions de coordination sur les réponses humanitaires ;

Analyser avec les communautés bénéficiaires les actions du projet RECOSA pour identifier des éléments susceptibles d’engendrer des potentiels conflits et proposer des actions de mitigation

Respecter les politiques et alerter son supérieur hiérarchique sur des risques perçus dans la mise en œuvre des activités notamment au regard de la Politique de Protection des bénéficiaires contre l’Exploitation et les Abus Sexuels (PEAS) et de la Politique de Protection de l’Enfance (PE) ;

En coordination avec le chargé MEAL RECOSA, assurer la collecte des données des activités sous sa responsabilité.

Responsabilité 3 : Assurer un management efficace des ressources humaines sous sa responsabilité

Activités :

Dispenser un soutien technique aux ressources humaines sous sa responsabilité dans la réalisation de leurs activités

Définir pour les ressources humaines sous sa responsabilité les objectifs et réabuser l’évaluation en fin de parcours ;

Veiller à l’utilisation correcte des outils de gestion RH (demande d’absence, récupération, congés…) ;

Identifier les besoins en formations des ressources humaines sous sa responsabilité

Planifier les congés des collaborateurs en fonction des activités dont chacun a la charge :

Participer au recrutement des membres de l’équipe sous sa responsabilité

Identifier les besoins en formation des ressources humaines sous sa responsabilité et veiller au développement des compétences de son équipe

S’assurer que les membres de l’équipe comprennent et respectent les règles de sécurité définies dans le Plan de Sécurité.

Responsabilité 4  :  Participer à la vie du Programme

Activités

Représenter HI dans les réunions relatives à sa thématique sur sa base d’intervention pour y faire valoir les objectifs globaux de l’intervention, et partager des comptes-rendus des rencontres ;

Contribuer au développement de projets relevant de sa thématique (gestion des risques de catastrophe, gouvernante, cohésion sociale)

Contribuer à l’élaboration du rapport annuel d’activités HI. la lettre mensuelle, la lettre aux parrains

Participer aux réunions du Programme (réunion générale programme, réunion générale site, réunion de base, …) ; Se coordonner avec les organisations partenaires qui mettent en oeuvre le projet pour la création des synergies et l’atteinte conjoints des objectifs du projet :

Contribuer à la mise en oeuvre du plan environnement mis en place pour atténuer les effets éventuels du projet sur l’environnement dans sa zone d1nterventbn

Contribuer à la réadaptation de la stratégie opérationnelle du projet pour l’adapter au contexte sécuritaire.

Profil requis

Indispensable :

Un niveau Bac +4 en sciences sociales ou sciences de l’environnement, Sociologie, Droit, Histoire, Géographie, environnement

Expérience de travail dans une ONG

Capacité de travail auprès des populations vulnérables : Connaissance et expérience dans le domaine de la gestion des risques de catastrophes :

Connaissance et expérience dans les méthodologies participatives d’analyse des risques

Capacités en gestion d’équipes

Autonome sur les fonctionnalités de base : Système d’exploitation Word. Excel. Powerpoint, Internet, Chinook.

Souhaitable :

Expérience d’au moins deux ans dans une ONG internationale

Expérience de travail sur un projet multisectoriel Connaissance de l’approche genre en développement Connaissance et expérience de l’approche sensible au conflit

Connaissance et expérience du processus de conduite des EPVC/EVC

Expérience dans le domaine de la gouvernante Expérience dans le domaine de la cohésion sociale Expérience dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

Expérience dans l’intégration de l’approche genre dans des projets de développement et plus particulièrement dans la gestion des risques de catastrophe et dans la souvenance.

Conditions salariales

En fonction de son expérience le Chargé do Volet Gestion des risques de catastrophes et gouvernance aura un salaire brut mensuel compris entre 412019 et 478354 CFA

Composition du dossier de candidature :

Un Curriculum Vitae détaillé limité à quatre pages, le diplôme et los certificats de travail et une lettre de motivation d’une page maximum a envoyer au plus tard le 25/11/2020 à l’adresse suivante. [email protected]  Mentionner l’objet de votre courrier : Candidature CDVR puis • votre nom ou à déposer dans les bureaux de Humanité & inclusion de 07h30 à 12h30 et de 14h à 17h30

Humanité & Inclusion est une organisation qui s’engage pour l’égalité et la diversité au sein de son personnel. En vue d’offrir des opportunités égales d’accès à l’emploi à chacune (quel que soit l’âge, le sexe, la situation de handicap, etc.), Humanité & Inclusion s’engage à étudier l’ensemble des candidatures, avec le même intérêt.

Humanité & Inclusion est engagé dans la protection de l’enfance et la protection des bénéficiaires contre l’exploitation et les abus sexuels. Le candidat(e) sélectionné(e) devra s’engager à adhérer et respecter ces politiques éthiques et le code de conduite

N.B : Le recrutement se déroulera en 3 phases : une sélection sur dossiers, un test écrit et, un entretien de positionnement.

Seuls les candidat(e)s retenu(e)s après la sélection des dossiers seront contacté(e)s.

Les candidat(e)s présélectionné(e)s seront invité(e)s à compléter leurs dossiers.

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !