01 CHARGEE DE PROGRAMME (AFRIQUE DE L’OUEST) P3

POSTE  : CHARGEE DE PROGRAMME (AFRIQUE DE L’OUEST) P3

RECRUTEUR : OFFICE DES NATIONS UNIES CONTRE LA DROGUE ET LE CRIME

Titre du code de poste : AGENT DE CONTRÔLE DES DROGUES ET DE PRÉVENTION DU CRIME

Département / Bureau : OFFICE DES NATIONS UNIES CONTRE LA DROGUE ET LE CRIME

Lieu d’affectation : OUAGADOUGOU

TYPE : (ouverture de poste temporaire pour 11 mois)

Date limite : 03 décembre 2020

Période d’affichage : 02 décembre 2020-03 janvier 2021

Numéro d’ouverture de poste : 20-Drug Control and Crime Prevent-UNODC-145761-J-Ouagadougou (E)

Exercice de dotation      N / A

Valeurs fondamentales des Nations Unies: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité

Postuler maintenant

Org. Définition et rapport

Ce poste est situé au Bureau du programme au Burkina Faso (POBFA) avec lieu d’affectation à Ougadougou et relève du Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (ROSEN) à Dakar, Sénégal, Division des opérations (DO), Office des Nations Unies contre la drogue et la criminalité (ONUDC). L’Administrateur de programme (Afrique de l’Ouest) travaillera sous la supervision directe du Représentant régional de ROSEN et sous la direction technique de base de l’Administrateur de programme (Traitement de la toxicomanie), de la Section de la prévention, du traitement et de la réadaptation (PTRS), Prévention de la toxicomanie et Direction de la santé (DHB), Division des opérations (DO) basée au siège de Vienne, Autriche. Il / elle assurera également la liaison et coopérera étroitement avec toutes les sections fonctionnelles compétentes du siège de l’ONUDC et le bureau régional
Section Afrique et Moyen-Orient (RSAME) de la Division des opérations (DO).

Pour plus d’informations sur l’ONUDC, veuillez visiter notre site Web: http://www.unodc.org

RESPONSABILITES

Dans le cadre de l’autorité qui lui est assignée, l’Administrateur de programme (Afrique de l’Ouest) sera responsable des tâches suivantes:

• Fournir un appui fonctionnel au développement, à la mise en œuvre et à l’évaluation des programmes / projets assignés sur la réduction de la demande de drogues, en particulier sur le traitement et les soins de la un système d’information sur les drogues en Afrique de l’Ouest; participer au suivi et à l’analyse du développement et de la mise en œuvre du projet; examiner les documents et rapports pertinents; identifier les problèmes et les problèmes à résoudre et lancer des actions correctives; assurer la liaison avec les parties concernées; assurer des actions de suivi.

• Effectuer les arrangements généraux et administratifs pour GLOK32 en Afrique de l’Ouest sous la supervision générale de ROSEN et les conseils de supervision technique du PTRS, y compris la préparation des demandes de financement et des notes, l’avancement du projet et les rapports sur le taux d’exécution, ainsi que la liaison avec les autorités régionales et nationales. et les autorités donatrices, les institutions des Nations Unies et d’autres organisations internationales et régionales.

• Soutenir la programmation des activités de réduction de la demande de drogues, en particulier sur le traitement et les soins de la toxicomanie et le développement d’un système d’information sur les drogues en consultation avec ROSEN et PTRS ainsi qu’en collaboration avec les homologues gouvernementaux concernés. Soutenir les initiatives de synthèse et de diffusion des preuves scientifiques dans le domaine de la réduction de la demande de drogues, en particulier sur le traitement et les soins de la toxicomanie et le développement d’un système d’information sur les drogues.

• Fournir et coordonner la fourniture de conseils techniques aux homologues gouvernementaux en Afrique de l’Ouest sur le traitement et les soins de la toxicomanie fondés sur des données factuelles, ainsi que le développement d’un système d’information sur les médicaments, dans le cadre du programme ONUDC-OMS sur la pharmacodépendance et le traitement ( GLOK32).

• Identifier et conclure un accord avec les institutions internationales de recherche comme étant adéquats pour soutenir l’adaptation, le suivi et l’évaluation des programmes de réduction de la demande de drogues fondés sur des preuves, en particulier sur le traitement et les soins de la toxicomanie et le développement de systèmes d’information sur les drogues.

• Coordonner l’élaboration des politiques, y compris l’examen et l’analyse des problèmes et des tendances, la préparation d’évaluations ou d’autres activités de recherche et études. Organiser et préparer les résultats écrits, par exemple les projets de documents de référence, les analyses, les sections de rapports et d’études, les contributions aux publications, etc.

• Évaluer les outils de collecte de données sur la drogue disponibles en Afrique de l’Ouest, les mécanismes de notification et les systèmes de traitement, former les points focaux de collecte de données et développer et soutenir les mécanismes nationaux et régionaux de notification pertinents.

• Assurer la liaison avec les principaux homologues, parties prenantes et personnes ressources d’Afrique de l’Ouest, ainsi qu’avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux impliqués dans la recherche et la collecte de données, la prévention de la consommation de drogues, le traitement et les soins de la toxicomanie, en vue du développement de systèmes d’information sur les drogues aux niveaux national et régional un accent sur les données de la demande (consensus de Lisbonne).

• Coordonner étroitement avec les collègues de la région de l’Afrique de l’Ouest (en particulier la Côte d’Ivoire et le Sénégal) sur les sujets et activités liés à la réduction de la demande de drogue et au système d’information sur les drogues.

• Contribuer et participer aux réunions et événements nationaux / régionaux liés à la prévention de la consommation de drogues, au traitement et aux soins de la toxicomanie ainsi qu’à la collecte de données, à la recherche et au suivi et à l’évaluation dans la région.

• Lancer et coordonner les activités de sensibilisation; organiser des ateliers de formation, des séminaires, etc. faire des présentations sur des sujets / activités assignés.

• Organiser et / ou participer à des missions sur le terrain, y compris fournir des conseils aux consultants externes, fonctionnaires du gouvernement et autres parties et rédiger des résumés de mission, etc.

• Coordonner les activités liées au financement budgétaire (préparation et soumissions de programmes / projets, rapports d’étape, finances déclarations, etc.) et préparer les documents / rapports connexes (annonces de contributions, programme de travail, budget programme, etc.).

• Conseiller les formateurs, experts, informaticiens, consultants et autres personnes ressources dans leurs préparatifs et leur participation aux activités du projet.

• Agir à titre de personne ressource et / ou de modérateur dans les ateliers, séminaires, cours de formation et réunions.

• Effectuer d’autres tâches liées au travail au besoin.

COMPETENCES

  • Professionnalisme: a une connaissance et une compréhension des théories, des concepts et des approches pertinents aux mandats de l’ONUDC. Connaissance des politiques et pratiques en matière de contrôle international des drogues, de prévention du crime et du terrorisme ainsi que des mandats de l’ONUDC. Possède une connaissance et une spécialisation dans des domaines de fond et fonctionnels avec de très bonnes compétences en recherche et en analyse. Est capable d’évaluer, d’identifier et de contribuer à la solution des problèmes / problèmes. Connaissance de diverses méthodologies et sources de recherche, y compris des sources électroniques sur Internet, intranet et autres bases de données. Est capable d’appliquer son jugement dans le contexte des tâches confiées, de planifier son propre travail et de gérer des priorités conflictuelles. Se montre fier de son travail et de ses réalisations; fait preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet; est consciencieux et efficace pour respecter ses engagements, respecter les délais et obtenir des résultats; est motivé par des préoccupations professionnelles plutôt que personnelles; fait preuve de persévérance face à des problèmes ou des défis difficiles; reste calme dans les situations stressantes. Prend la responsabilité d’intégrer les perspectives de genre et d’assurer la participation égale des femmes et des hommes dans tous les domaines de travail.

    • Communication: parle et écrit clairement et efficacement; écoute les autres, interprète correctement les messages des autres et répond de manière appropriée; pose des questions pour clarifier et manifeste son intérêt à avoir une communication bidirectionnelle; adapte la langue, le ton, le style et le format en fonction du public; fait preuve d’ouverture d’esprit dans le partage de l’information et tient les gens informés

    • Travail d’équipe: travaille en collaboration avec des collègues pour atteindre les objectifs organisationnels; sollicite des contributions en valorisant véritablement les idées et l’expertise des autres; est prêt à apprendre des autres; place l’agenda de l’équipe avant l’agenda personnel; soutient et agit conformément à la décision finale du groupe, même lorsque ces décisions ne reflètent pas entièrement sa propre position; partage le mérite des réalisations de l’équipe et accepte la responsabilité conjointe des lacunes de l’équipe.

ÉDUCATION

Un diplôme universitaire supérieur (maîtrise ou équivalent) en santé, sciences humaines ou sociales (épidémiologie, santé publique, psychologie, sociologie, médecine, travail social, éducation) ou dans un domaine connexe est exigé. Un diplôme universitaire de premier cycle dans des domaines similaires combiné à deux années supplémentaires d’expérience qualifiante peut être accepté à la place du diplôme universitaire supérieur.

L’expérience professionnelle

Un minimum de cinq ans d’expérience professionnelle à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés dans la collecte de données, l’élaboration de projets ou de programmes, la gestion, l’administration ou dans un domaine connexe est requis.
Une expérience de travail avec une attention particulière dans le domaine de la réduction de la demande de drogues est souhaitable.
Une expérience de travail en épidémiologie liée aux drogues est souhaitable.
Une expérience de travail dans le cadre de partenariats interinstitutions avec le système des Nations Unies ou une organisation internationale similaire est souhaitable.

Langues

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies. Pour le poste annoncé, la maîtrise du français et de l’anglais est requise. La connaissance d’autres langues officielles des Nations Unies est un avantage.

Évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés peut comprendre un exercice d’évaluation et un entretien basé sur les compétences.

Avis spécial

  • Ce poste de projet est temporairement disponible pendant onze mois. Le pourvoi effectif de ce poste vacant temporaire et sa durée réelle dépendent de la disponibilité du poste et du financement. Si le candidat sélectionné est un membre du personnel interne du Secrétariat de l’ONU, la sélection sera enregistrée comme une affectation temporaire.

    • Bien que cette offre d’emploi temporaire puisse offrir au candidat retenu la possibilité d’acquérir une nouvelle expérience de travail, la sélection pour ce poste est pour une période limitée et n’a aucune incidence sur la future titularisation du poste.

    • Les membres du personnel des organisations du système commun des Nations Unies qui atteindront l’âge obligatoire de la cessation de service ou de la retraite pendant la durée de la période de besoin temporaire en cours ne sont pas éligibles. Soumettre une candidature ou une sélection pour l’ouverture d’emploi temporaire actuelle ne retarde ni n’augmente l’âge obligatoire de la cessation d’emploi.

    • Les retraités ayant dépassé l’âge obligatoire de la cessation d’emploi qui souhaitent être pris en considération pour l’ouverture d’emploi temporaire actuelle doivent indiquer la raison de leur dernière séparation comme «retraite». Ces retraités ne seront pas employés par l’Organisation, sauf si a) les besoins opérationnels de l’Organisation ne peuvent être satisfaits par des fonctionnaires qualifiés et disponibles pour exercer les fonctions requises; et b) l’emploi proposé n’aurait pas d’incidence négative sur l’évolution de carrière ou les possibilités de redéploiement des autres membres du personnel et représente à la fois une solution rentable et viable sur le plan opérationnel pour répondre aux besoins du service.

    • Aux Nations Unies, la considération primordiale dans le recrutement et l’emploi du personnel est la nécessité de garantir les plus hauts standards d’efficacité, de compétence et d’intégrité, en tenant dûment compte de la diversité géographique. Toutes les décisions d’emploi sont prises sur la base des qualifications et des besoins organisationnels. Les Nations Unies sont déterminées à créer un environnement diversifié et inclusif de respect mutuel. L’Organisation des Nations Unies recrute et emploie du personnel indépendamment de l’identité de genre, de l’orientation sexuelle, de la race, des origines religieuses, culturelles et ethniques ou des handicaps. Des aménagements raisonnables pour les candidats handicapés peuvent être fournis pour soutenir la participation au processus de recrutement lorsque cela est demandé et indiqué dans la candidature.

    • Le Secrétariat des Nations Unies s’est engagé à atteindre un équilibre entre les sexes à 50/50 et une diversité géographique au sein de son personnel. Les candidates sont vivement encouragées à postuler pour ce poste.

    • Ouagadougou est classée dans la catégorie C (lieu d’affectation familial).

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
TITRE : CONSULTANT RECRUTEUR : LE GROUPE DE LA BANQUE MONDIALE (GBM) Emploi #:             req9947 Organisation :   Banque mondiale Secteur :              Santé / Nutrition / Population Classe : EC2 Durée…