L’OMS recrute un(e) Consultant international chargé de l’évaluation des laboratoires nationaux de référence

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
Localité: 
  • Ouagadougou
Annonceur
OMS
Professionnel
Objet de l'annonce: 
Date de clôture : 12  Aout 2022, 9:59:00 PM
Lieu : Burkina Faso-Ouagadougou
Organization : AF_BFA Burkina Faso
IMPORTANT NOTICE:  Please note that the deadline for receipt of applications indicated above reflects your personal device's system settings. 

TERMS De REFERENCE
Recrutement d’un consultant international pour l’évaluation des laboratoires nationaux de référence pour une meilleure réponse aux situations d'urgence sanitaire
Titre  :  Consultant international chargé de l’évaluation des laboratoires nationaux de référence
Classe  : Grade P4
Type de contrat  : Consultant international 
Unité administrative  : EPR/WCO BFA
Durée  : 45 jours   
Lieu d'affectation  :  Ouagadougou 
 
1. Background 
Les laboratoires de santé publique sont un élément incontournable de la sécurité sanitaire mondiale, il participe à la détection, diagnostic, surveillance et riposte ainsi qu’à la recherche des maladies responsables d’épidémies. La pandémie à COVID-19 a montré une fois de plus le rôle des laboratoires de santé publique dans la confirmation et l’identification de l’agent causal au sein du système de santé d’où la nécessité de disposer d’un réseau de laboratoires solide doté d’une base règlementaire valide. 
Le Burkina Faso dispose d’un réseau de laboratoires bâti sur le modèle pyramidal du système de santé avec des laboratoires de référence nationale, des laboratoires de référence régionale et des laboratoires de premier niveau. Les Laboratoires nationaux de référence (LNR) et le réseau national des laboratoires (RNL) sont d’une importance capitale dans la détection rapide et dans la surveillance des pathogènes et des pathologies infectieuses. Dans ce cadre, ces laboratoires ont des normes de services et de paquet minimum d’activités à assurer.
Avant 2014, les laboratoires dits de référence existaient de façon informelle sans un cadre réglementaire et des missions non clairement définies. Cette situation portait un préjudice à l’organisation de la surveillance des maladies infectieuses et à l’expertise diagnostique. C’est ainsi que, le décret Nº2013-1332/PRES/PM/MS du 30 décembre 2013, portant définition et les attributions d’un LNR et divers textes d’application ont été adoptés pour encadrer leur fonctionnement.
Un laboratoire national de référence (LNR) est un laboratoire public ou privé agréé par le ministère en charge de la santé pour servir de référence nationale dans un domaine de compétence en rapport avec la santé publique.
Selon l’arrêté Nº2014-74/MS/CAB du 06 février 2014 portant modalités de désignation et de fonctionnement d’un LNR, il est désigné pour une durée de cinq (05) ans renouvelables. Ainsi, sur les neuf (09) LNR actuellement désignés, sept (07) ont leur mandat échu et n’ont pas été renouvelés après une évaluation des cinq (05) ans d’activité. Ce sont le LNR-Grippes, le LNR-VIH/sida-IST, le LNR-Méningites bactériennes, le LNR-Rotavirus, le LNR-Rougeole, le LNR Fièvres hémorragiques virales et le LNR HPV. Cette situation ne favorise pas la progression de ces LNR pour devenir des centres d’excellence de niveau régional ou international.
Au regard de cette situation et des difficultés que rencontrent certains LNR, il s’avère nécessaire de se pencher sur la question de la qualification des LNR par l’évaluation de ces derniers. Les résultats serviront à procéder soit au renouvellement ou à la suspension de mandat, soit à la désignation d’autres laboratoires de même domaine de compétence pour leur succession.
Cette évaluation se justifie encore par le contexte d’émergence des épidémies et les réponses inappropriées des LNR face aux situations d’urgence ou d’extrême urgence. 
2.    Livrables
Le consultant sera chargé de :
? Proposer des outils d’évaluation des LNR et un plan de travail qui seront validés avec la partie nationale ;
? Effectuer l’analyse du cadre réglementaire et institutionnel des LNR ;
? Effectuer des visites sur le terrain pour la collecte de données dans les laboratoires ;
? Analyser les capacités opérationnelles de chaque LNR dans son domaine de compétence (infrastructures, équipements, intrants de laboratoires, ressources humaines, logistique et bureautique, …) ;
? Faire le point des rapports d’activités annuels de chaque LNR ;
? Elaborer le rapport d’évaluation en y intégrant des recommandations
? Présenter les résultats de l’évaluation des LNR au comité d’expert et aux laboratoires évalués.
Livrables    Délais de soumission
? Un outil d’évaluation des LNR     20 août 22
? Un rapport d’évaluation des LNR et des autres laboratoires candidats dans leur état actuel et des recommandations pour leur qualification     20 septembre 22
? Un rapport de fin de mission    5 octobre 22
3. Education, expérience, compétences et langues
Education
Essentielle : Diplôme universitaire en biologie clinique ou microbiologie (minimum BAC+5). 
Souhaitable : Une spécialisation en santé publique ou en épidémiologie 
Expérience
Essentielle : Minimum sept (07) ans d’expérience pratique et régulière dans un laboratoire de santé publique ou en audit qualité des laboratoires de biologie médicale au niveau international et national.
Souhaitable : Avoir réalisé au moins 02 missions d’évaluation et/ou d’organisation des laboratoires de santé publique.
Compétences :
Compétences essentielles 
1. Produire des résultats de haute qualité 
2. Communiquer de manière crédible et efficace 
3. Respecter et promouvoir les différences individuelles et culturelles
4. Avancer dans un environnement en pleine évolution 
Compétences/Connaissances fonctionnelles
? Expertise dans la production de rapports techniques et de documents d'orientation, notamment dans le domaine de la santé publique ou des laboratoires de santé publique.
? Capacité avérée à travailler en réseau de manière sensible, coopérative et productive avec de multiples parties prenantes dans un environnement multiculturel.
? Connaissance des services de laboratoire, expertise dans la conception, la mise en œuvre et l'évaluation, bonnes compétences informatiques en matière de gestion et de visualisation des données, compétences avérées en matière d'analyse et de présentation des données, excellentes compétences en communication écrite et verbale, capacité à s'adapter aux changements
? Bonne connaissance de l’outil informatique, 
Langue et niveau requis 
? Maîtrise parfaite de la langue française avec une bonne capacité de synthèse, d’analyse et de rédaction.
? Bonne connaissance de la langue anglaise
4. Supervision Technique 
Le consultant travaillera sous la supervision générale du Représentant de l’OMS et la supervision directe du point focal des urgences sanitaires du Bureau de pays.
5. Lieu d’affectation
Bureau pays de l’OMS à Ouagadougou, Burkina Faso
6.  Voyage
Le consultant sera basé à Ouagadougou et effectuera des missions de terrain dans la région des hauts bassins. Il travaillera en collaboration avec le bureau-pays de l’OMS et la direction des laboratoires de biologie médicale.
7. Honoraires et budget (Coût de voyage exclu)
Salaire mensuel – Devise :  9,980 USD            Grade : P4
L'OMS applique une tolérance zéro à l'égard de toutes formes d’exploitation et d’abus sexuels, du harcèlement sexuel et tous types de conduite abusive (discrimination, abus d'autorité et harcèlement)
L'OMS s'engage en faveur de la diversité

 

POSTULER ICI
Date limite de validité: 
Date de clôture : 12  Aout 2022, 9:59:00 PM