SPECIALISTE EN COMMUNICATION ET GESTION DES CONNAISSANCES (KNOWLEDGE MANAGEMENT)

POSTE : SPECIALISTE EN COMMUNICATION ET GESTION DES CONNAISSANCES (KNOWLEDGE MANAGEMENT)

RECRUTEUR : L’UN CAPITAL DEVELOPMENT FUND (UNCDF)

Localisation :     Ougadougou, BURKINA FASO

Date limite d’application : 19-févr.-21 (Midnight New York, USA)

Type de contrat : Contrat individuel

Niveau de poste: International Consultant

Langues requises: Anglais français

Date de début: (date à laquelle le candidat sélectionné devrait commencer)      15-mars-2021

Durée du contrat initial: 12 mois

Durée prévue de l’affectation: 24mois

POSTULEZ MAINTENANT

Le PNUD s’est engagé à réaliser la diversité de la main-d’œuvre en termes de sexe, de nationalité et de culture. Les personnes appartenant à des groupes minoritaires, des groupes autochtones et des personnes handicapées sont également encouragées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées avec la plus stricte confidentialité.

Le PNUD ne tolère pas l’exploitation et les abus sexuels, tout type de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel et la discrimination. Tous les candidats sélectionnés seront donc soumis à une vérification rigoureuse des références et des antécédents.

CONTEXTE

L’UN Capital Development Fund (UNCDF) facilite l’accès aux capitaux publics et privés par les populations les plus démunies dans les 46 pays les moins avancés du monde (PMA). Dans le cadre de son mandat de fourniture de capitaux et d’instruments d’investissement, l’UNCDF offre des modèles de financement du « dernier kilomètre » permettant de débloquer les ressources publiques et privées, notamment au niveau national, afin de réduire la pauvreté et d’encourager le développement économique local.  Les modèles de financement de l’UNCDF interviennent à travers trois axes, à savoir : 1) les économies numériques inclusives, qui connectent les personnes, les ménages et les petites entreprises aux écosystèmes financiers qui catalysent la participation à l’économie locale et fournissent des outils pour vaincre la pauvreté et gérer leur vie financière ; 2) le financement du développement local, qui permet aux municipalités de dynamiser l’expansion économique locale et le développement durable par le biais de la décentralisation fiscale, du financement municipal innovateur et du financement structuré de projets ; et 3) le financement d’investissements, qui fournit une structuration financière catalytique, une réduction des risques et le déploiement des investissements pour favoriser l’impact des ODD et la mobilisation des ressources au niveau national.

La stratégie digitale de l’UNCDF a pour ambition de ne laisser personne de coté à l’ère du numérique. UNCDF supporte la promotion d’économies numériques inclusive aux niveaux national et régional, en étroite coordination avec les gouvernements, les régulateurs, le secteur privé et le monde universitaire. Une attention particulière est accordée au développement des services appropriés pour réduire la fracture numérique et autonomiser les segments clés de la clientèle (jeunes, femmes, migrants, réfugiés et micro-petites et moyennes entreprises). L’approche est organisée en quatre chantiers : politiques et réglementations, écosystème de paiement numérique ouvert, innovation inclusive et autonomisation des clients : https://www.uncdf.org/article/4931/global-strategy-leaving-no-one-behind-in-the-digital-era.

UNCDF met en œuvre sa stratégie d’économie numérique inclusive qui ne laisse personne de coté au Burkina Faso. UNCDF accompagne le Burkina Faso dans la mise en œuvre de ses priorités de développement à travers un certain nombre de projets. Avec le support financier du Grand-Duché du Luxembourg, UNCDF a lancé le Programme d’appui à la résilience économique et climatique des populations à travers les innovations financières et digitales (PARI), ainsi que le Fond des Energies Renouvelables pour la Résilience du Burkina Faso (FERR-BF). Ce présent recrutement vise le renforcement de l’équipe UNCDF-Burkina Faso, par l’addition d’un(e) Spécialiste international(e) en communication et gestion des connaissances, pour permettre d’améliorer la visibilité des interventions d’UNCDF.

DEVOIRS ET RESPONSABILITES
Sous la responsabilité du Responsable pays, spécialiste technique d’UNCDF au Burkina Faso, le/la Spécialiste international(e) en Communication et gestion des connaissances assurera les principales tâches suivantes :

  • Contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre d’une stratégie et d’un plan de communication ;
  • Aider l’équipe pays à préparer les actions de communication avec le Gouvernement et les partenaires techniques et financiers ;
  • Documenter et diffuser efficacement les leçons et informations générées par les interventions d’UNCDF en fonction du public ciblé (les institutions financières, les incubateurs et les fintechs, les PME, les entreprises de solutions énergétiques, les Opérateurs de Téléphonie Mobile, les Banques, et les autres prestataires accompagnés) et le grand public (les petits exploitants, les femmes, les jeunes) ;
  • Produire des publications, présentations, vidéos, et des supports audiovisuels qui permettent de communiquer sur les résultats ainsi que les effets des actions mises en œuvre dans la vie des populations cibles et dans l’amélioration de la portée des acteurs de l’écosystème financier et numérique.
  • Mettre en place et animer des communautés de pratiques pour stimuler le partage de connaissance entre les acteurs de l’écosystème de l’économie numérique au Burkina Faso sous diverses formes (communautés en ligne, rencontres physiques lors de workshop etc);
  • Faciliter la communication des expériences documentées et des succès d’UNCDF au niveau des médias nationaux et internationaux par le biais d’articles et de reportages (réseaux sociaux, journaux, chaines nationales et internationales) ;
  • Participer/superviser les sujets d’apprentissage/recherche ;
  • Organiser des rencontres périodiques de visites des réalisations d’UNCDF au profit des partenaires techniques et financiers ; organiser des webinars
  • Collaborer avec l’équipe régionale sur des projets de communication en Afrique de l’ouest
  • Superviser les travaux des prestataires externes liés au partage de connaissance (production d’étude de cas, rapports de recherche etc.)
  • Réaliser toutes autres tâches à lui confier par la direction.

Livrables attendus:

  • Définition d’une stratégie de communication et d’un plan de travail
  • Élaboration d’une base de données pour la diffusion des informations
  • Élaboration de supports de communication créatifs et percutants pour diffuser et promouvoir les travaux de UNCDF : interviews, photos, vidéos.
  • Conception de supports de communication et de sensibilisation
  • Rédaction et édition de produits de communication et de lettres d’informations
  • Préparation de notes d’information destinées au public interne et externe
  • Appui à la gestion des connaissances, en coordination avec le bureau régional, le bureau de la communication et le siège.
  • Gestion des contenus Web, médias sociaux et médias (texte et photos / graphiques), produit en français et en anglais
  • Préparation de supports de présentation
  • Suivi des événements locaux, et éventuellement organisation de la présence d’UNCDF à des évènements locaux opportuns
  • Rédaction d’un rapport final et de recommandations de communication pour le pays, avec des documents de capitalisation pour mettre en évidence les expériences et les meilleures pratiques identifiées sur les interventions de UNCDF au Burkina Faso

Les activités et les livrables énumérés ci-dessus sont indicatifs, les résultats réels peuvent différer en fonction des besoins du projet.

Compétences
Compétences relatives à la fonction :

  • Connaissance des normes et des techniques de communication, d’information et d’édition (règles typographiques, règles orthographiques et syntaxiques, mise en page, écriture multimédia, ergonomie multimédia).
  • Aptitude à organiser, structurer, et rédiger des contenus en l’adaptant au public visé.
  • Être capable d’écouter et de collaborer avec un large éventail d’acteurs.
  • Être capable de travailler de façon autonome et pro-active.

Gestion des connaissances et formation :

  • Excellentes compétences en informatique et aptitude à utiliser les logiciels et autres applications pertinentes ; conception et/ou maintenance de sites Internet.
  • Capacité à gérer des événements et à coordonner les contributions de différents intervenants.

Leadership et autonomie :

  • Privilégie le résultat pour le client et réagit de manière positive aux critiques reçues.
  • Adopte toujours une attitude dynamique, positive et constructive dans son travail.
  • Reste calme, maître de soi et de bonne humeur, même sous pression.
  • Fait preuve d’ouverture face au changement et de capacité à gérer des situations complexes.
  • Interagit avec les autres de manière professionnelle, respectueuse et sympathique.
  • Communique de façon claire et convaincante.
COMPETENCES ET EXPERIENCE REQUISES
Éducation

  • Le candidat devra posséder un diplôme universitaire de niveau minimum Master (Maitrise) dans l’un des domaines suivants : journalisme, sciences de l’information, communication, relations internationales, sociologie ou toute autre discipline connexe (obligatoire).

Experience & savoir-faire 

  • Avoir au moins 5 ans d’expériences éprouvées en Journalisme, Technologie de l’information, et / ou Communications ; incluant la rédaction et l’édition de produits de communication, la conception, réalisation et production de supports audio – visuelles (obligatoire)
  • Au moins 3 ans d’expérience dans la réalisation de missions en lien avec la communication participative, l’élaboration de stratégie de communication, la mise en œuvre de campagne médiatique et/ou publicitaire et/ou la capitalisation d’expériences (obligatoire) ;
  • Une bonne maitrise des médias sociaux (Twitter, LinkedIn, Facebook) et des outils d’analyse de données est désirable
  • Avoir une expérience en relations publiques, presse-médias serait un atout ;
  • Avoir déjà travaillé au Burkina Faso serait un atout.
  • Des compétences de base en conception graphique et en montage vidéo sont un avantage.

Langues

  • Avoir une bonne maîtrise du français et bonne connaissance de l’anglais;
  • Une connaissance des langues « mooré et dioula » est souhaitable.

Calendrier, nombre total de jours ouvrables, lieu d’affectation:

La mission aura une durée initiale de douze mois / 220 jours. Une prolongation d’un an est possible en fonction de la performance, du besoin continu de services et de la disponibilité des fonds.

Frais de voyage et frais de subsistance standard:

En cas de voyage approuvé, UNCDF paiera séparément les frais de voyage (billets d’avion en classe économique, frais de terminal et indemnités journalières, y compris les frais d’hôtel et de restauration) selon les tarifs standard des Nations Unies et sur la base des voyages réels.

Contrôles de progression et paiements:

Les paiements seront effectués sur une base trimestrielle en fonction de la réception et de la validation d’un rapport. Les paiements doivent être approuvés par le responsable pays UNCDF.

Chronologie Livrables % paiement
Mois 1 : Plan de travail validé 20%
Mois 3 Rapport d’avancement des livrables 1 20%
Mois 6 Rapport d’avancement des livrables 2 20%
Mois 9 Rapport d’avancement des livrables 3 20%
Mois 12 Rapport final 20%

Processus de demande:

Procédure de Dépôt De Candidature:

Les personnes intéressées doivent soumettre les documents mentionnés ci-dessous sous forme de propositions afin de démontrer leurs qualifications (NDLR : le système ne permet pas plusieurs téléchargements de documents. Les candidats doivent s’assurer de télécharger tous les documents dans un seul fichier PDF):

Evaluation

Étape I : Long-liste

Les demandes seront examinées et seuls les candidats répondant aux critères obligatoires suivants passeront pour la présélection :

  • posséder un diplôme universitaire de niveau minimum Master (Maitrise) dans l’un des domaines suivants : journalisme, sciences de l’information, communication, relations internationales, sociologie ou toute autre discipline connexe (obligatoire).
  • Avoir au moins 5 ans d’expériences éprouvées en Journalisme, Technologie de l’information, et / ou Communications ; incluant la rédaction et l’édition de produits de communication, la conception, réalisation et production de supports audio – visuelles (obligatoire)
  • Au moins 3 ans d’expérience dans la réalisation de missions en lien avec la communication participative, l’élaboration de stratégie de communication, la mise en œuvre de campagne médiatique et/ou publicitaire et/ou la capitalisation d’expériences (obligatoire) ;
  • Avoir une bonne maîtrise du français et bonne connaissance de l’anglais.

Étape II : Shortliste (20 % des points d’évaluation technique)

UNCDF produira une liste restreinte de candidats et évaluera techniquement les candidats suivant les critères suivants avec les points correspondants (100 points) :

Éducation:

  1. diplôme universitaire de niveau minimum Master (Maitrise) dans l’un des domaines suivants : journalisme, sciences de l’information, communication, relations internationales, sociologie ou toute autre discipline connexe (20 points)
  2. au moins 5 ans d’expériences éprouvées en Journalisme, Technologie de l’information, et / ou Communications ; incluant la rédaction et l’édition de produits de communication, la conception, réalisation et production de supports audio – visuelles (30 points)
  3. Au moins 3 ans d’expérience dans la réalisation de missions en lien avec la communication participative, l’élaboration de stratégie de communication, la mise en œuvre de campagne médiatique et/ou publicitaire et/ou la capitalisation d’expériences (20 points)
  4. Une bonne maitrise des médias sociaux (Twitter, LinkedIn, Facebook) et des outils d’analyse de données (10 points)
  5. Avoir une expérience en relations publiques, presse-médias (10 points)
  6. Avoir déjà travaillé au Burkina Faso (5 points)
  7. Avoir une bonne maîtrise du français et bonne connaissance de l’anglais (5 points)

Étape III Test écrit

Un test écrit sera administré aux 4 meilleurs candidats présélectionnés. Le test aura un score de réussite / échec de 70%.

Étape IV entretien   (80% de l’évaluation technique)

Un entretien sera être mené auprès des candidats ayant passé la shortlist.

Étape V : Évaluation financière

Seuls les candidats ayant obtenu des notes supérieures à 70 % de l’évaluation technique seront considérés comme techniquement qualifiés et feront l’objet d’un examen plus approfondi en vue d’une évaluation financière.

La formule suivante sera utilisée pour évaluer la proposition financière : proposition/prix le plus bas de la proposition évaluée x 30 %.

Critères d’attribution

Le contrat est attribué au meilleur candidat dont l’offre a été évaluée et déterminée comme : Responsive/compliant/acceptable; et Ayant reçu le poids combiné le plus élevé (scores techniques) 70% + financier 30%= 100%.

Les consultants individuels et les personnes employées par une entreprise ou une institution sont invités à présenter une demande.

Toute personne employée par une entreprise ou une institution qui voudrait soumettre une offre en réponse à un avis d’approvisionnement pour IC doit le faire à titre individuel (fournir un CV afin que ses qualifications puissent être jugées en conséquence). Les candidates ou les entreprises appartenant à des femmes sont fortement encouragées à présenter une demande.

POSTULEZ MAINTENANT

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
POSTE : 01 – INGENIEUR MINE (H/F) RECRUTEUR  : WAHGNION GOLD OPERATION Poste à pourvoir :               Immédiatement Localisation :                        Mine de Wahgnion (Niankorodougou) Durée du contrat :               CDD 1 an Date limite : 17…